L’informatique dans les nuages: Introduction

Pour l’informatique dans les nuages ou “Cloud Computing” on dit l’utilisation de logiciel et de la capacité de calcul des ordinateurs qui peuvent se trouver n’importe où dans le monde. De cette manière, n’importe qui peut accéder à ces ressources pour utiliser des services (ou les placer eux-mêmes) sans savoir où ces services se trouvent.

Les utilisateurs paient selon la consommation qu’ils font en termes de calcul et stockage, aux entreprises qui offrent les services. En effet, c’est un concept pareil à l’électricité, nous ne nous préoccupons pas pour l’infrastructure qui fournit tout.

De cette manière, les entreprises ou les particuliers peuvent se concentrer sur le sujet de ses affaires. Ils n’ont pas besoin de maintenir des serveurs ni d’avoir une infrastructure informatique (humaine et des machines) avec toute la maintenance que cela implique, ils louent simplement le service.

Un autre sujet à cela, c’est le software as a service (SaaS). Il s’agit d’un concept qui est très différent du système des licences traditionnelles, de manière que les entreprises paient pour ce qu’ils utilisent, par exemple, par minute et par utilisateur.

Actuellement, il existe plusieurs systèmes dans le nuage, chacun avec ses API (lesquels nous permettons de communiquer avec le système). On peut citer les deux principaux:

  • Amazon EC2 : le plus populaire. Son API est utilisé pour plusieurs outils.
  • Eucalyptus: c’est un système libre qui utilise Xen et Java. Il est distribué avec le système opératoire Ubuntu.

Aussi, les principales entreprises d’informatique (Google, Adobe, Intel,…) ont créé des services divers concernant ce sujet. Maintenant, c’est important ne pas perdre le train de cette nouvelle technologie et, malgré que ce soit très tôt pour connaître le futur réel, il est indispensable d’investir et de préparer une infrastructure qui permet faire la concurrence.

Concernant les avantages, on peut citer, en premier lieu, l’épargne d’argent pour ne pas avoir la nécessité de maintenir une infrastructure informatique. De la même manière, si il y a des nouveaux besoins, on peut obtenir plus de puissance très facilement. C’est-à-dire, on peut évoluer sans problème et sans attentes (flexibilité).

En deuxième lieu, les entreprises des services sont très fiables parce qu’ils suivent une politique de réplication et de redondance pour être en ligne le cent pourcent du temps, même en cas de faillite.

Concernant les inconvenants, on peut dire, sans doute, que la sécurité est la principale préoccupation : les données privées des entreprises qui circulent sur Internet, même encryptés, peuvent souffrir des attaques. En effet, ces données sont souvent très sensibles et peuvent se stocker dans des pays étrangers et on n’a aucun contrôle sur l’implantation des données.

En conclusion, c’est une technologie qui promet et que peut être le futur de l’informatique et de la manière comme nous nous entendons avec elle.

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: